La Sainte-BigTen

Il y a de ça quelques années, il a fallu faire notre deuil. La bière de paddé par excellence – paddé alcoolique ou sans papilles gustatives – a disparu du marché.

En même temps, ce sont des parcelles de notre âme qui se sont gaspillées dans le néant. On y a tous laissé quelques plumes… ça n’a pas été facile de passer au travers, et maintenant, il reste tout de même qu’un grand vide nous habite…

La légendaire mère BigTen a trépassé, et depuis, je n’ai aucun autre breuvage qui me déchausse les dents aussi efficacement.

Il ne suffisait pas que son petit frère Dry de 5.9 ans nous quitte, la grande frangine a subitement découvert que son temps était révolu, que plus personne ne l’achetait et qu’il était temps pour elle d’aller au paradis des bières.

Dévastée par la popularité de l’éclatante Bleue presqu’aussi peu buvable, disponible en 15 déclinaisons de forces d’alcool, la Big Ten a dû se replier. Elle avait été anéatie par 0,1 %… La 10,1 % était née.

Il est fini le temps où ta seule concurrente était la molle Wild Force 10! Si les paddés – pour qui il fallait garder cet élixir sous le comptoir, tablette, au dép dans le cartier Montmorency où je travaillais jadis lors de ces belles années – lisent ces lignes, puissent-ils me pardonner cette phrase très mal formée, puis se recueillir et prier pour la Sainte-Big-Ten.

Pour nous qui avons enterré une bonne partie de nos plus beaux souvenirs derrière des litres de ce nectar des cieux, rendons hommage à ce liquide vital avec cette vidéo qui le représente à l’apogée de sa carrière et de sa magnificience :

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Rating 3.00 out of 5

Tags : | | | | |

Vous aimeriez peut-être aussi lire :

25 commentaires

  1. Man vieux, tu va me faire brailler

  2. Ca goute le tabarnack la Big Ten. Ca explique une partie de l’énigme je pense.

  3. man comment tu fais pour commenter pendant que tu bois une beer avec moi

  4. Ok c’est beau je viens de me comprendre que mon serveur est en retard de 1h

  5. N’empêche dans le temps y’avait juste elle et la wild force. Fallait s’en contenter si tu voulais te saouler pour 5 $

  6. Ton serveur est a l’heure de l’est non-avancée.

  7. ouin…réglé!

  8. ahahaarkkk chu pas un grand buveur, mais esti que la Black est dégueue pas buvable

  9. inutile de rappeler que le Québec fabrique les meilleures bières au monde, mentionnons la Unibroue 17 (dark ale), récemment primée aux World Beer Awards, ainsi que l’immortelle Fin du Monde (meilleure blonde dans les pale ales)

  10. Bien entendu, et perso j’encourage très fortement l’industrie brassicole québécois en claquant chaque un bon montant dans la dégustation de celles-ci 😉 Pour la Bigten eh bien c’est un élan de nostalgie d’adolescence, elle nous a permis de se mettre saoul pour 5 $ bien des fois, effet parfois fort recherché à cet âge là! Et bon, au moins, c’est québécois, pas comme la Colt 45.

  11. oui et je profite de loccasion pour rappeler eque le Québec est le champion mondial incontesté du fromage; le Cendrillon (Maison Alexis de Portneuf), excellent fromage de chèevre primé aux World Cheese Awards, d’où l’urgence je pense de déclarer la souverainté unilatérale

  12. Comparé la big 10 à des bierres comme la fin du monde n’a aucun sens. La big 10 c’est dla bierre commercial. J’en ai but quand j’étais étudiant c’étais économique. Si tu veux comparer la fin du monde à l’international compare la à la chimay

  13. J’approuve, Peanut …

  14. d’où la nécessité de tenir imminemment un troisième référendum sur l’indépendance du Québec, qui par son verdict en faveur d’un Oui permettra au secteur agro-alimentaire québécois de rayonner de par le monde.

  15. Vous savez ce qu’on dit. A chaque Big 10 consommée tu perds 1 année de ta vie (ou une job…reste a voir).

    Admin peux-tu corriger mes accents manquants?

  16. je vais voir ce que je peux faire

  17. Ouin … selon ta théorie y m’en reste pas long

  18. En sixième année ils disaient que chaque cigarette réduisait de 10 minutes ton espérances de vie. Faque tu peux fumer un christ de paquet de cigarettes pour égaler une big 10.

  19. nothing but cheap beer

  20. Prend de l’alcool à bois ça doit gouter la même chose que ta bière de « squeegee’s » criss de BS à marde !

    Caliss ça ce peut-tu du monde qui boive de la pisse de sans habrit tabarnak va travailler pis paye toué deux 5% !

    J’arrive pas à croire que tu es le résultat du vainqueur d’une course de plusieurs millions de spermatozoïdes!

  21. À t’entendre je vois un gros porc B.S qui se pacte tout les soirs avec de l’alcool , ta gueule !
    Tu veux te plaindre ?
    Moi je m’en calisse , juste à te plaindre du développement de la bière , tu montres ton mauvais goût pour l’alcool et que tu es aussi con que tes pieds !

  22. Vive la BigTen.

    Et puis, on est au québec, par définition toutes les bières commerciales vendues ici sont des bières de MARDE, qu’elles aient 4,5, 8 ou 10% d’alcool. Alors bière de marde pour bière de marde, je vais continuer de boire celle qui à le meilleur rapport Prix/état d’ébriété

  23. Héhé. Par contre il y a des bières qui sont OK quand même … c’est une habitude un peu rapide de discrimer directement nos bières parce qu’elles ne sont pas des bières belges … les pilseners, lagers et autres, il en pleut en République Tchèque et en Allemagne qui sont d’excellents pays producteurs de bière. Une lager, c’est une lager … La black label (normale), par exemple, goûte une lager typiquement allemande …

  24. Zombie et TaYeulElCave vous pouvez bien aller chier, je suis pas un BD et je parle plutôt de la nostalgie de l’adolescence quand on avait pas encore de $ vu qu’on travaillait pas à 14 ans et qu’on s’achetait une bonne vieille big ten pour se défoncer pour pas cher. Si tu veux mieux juger mon goût pour l’alcool, consulte mes 200 quelques review sur ce site : www.libres-penseurs.com/Articles/492/

  25. Tss..c’est clair, va travailler et t’acheter de la vraie bonne bière, genre de la Heineken de la Grolsch! D’ailleurs, de la façon que tu parles, c’est clair que t’as pas passé ta sixième année.

    …Sérieusement…