La burqua : Accommodements irraisonnables.

Je suis pour la liberté d’expression, cependant je commence à trouver qu’il commence à y avoir exagération.

La burqua a fait jasé dans les dernières semaines. C’est loin d’être tout les musulmans qui ont une vision aussi restreinte. Cependant je trouve que des salles de prières dans les universités et l’invitation d’extrémistes religieux, ça va trop loin… C’est le temps qu’on sorte la religion des endroits publiques, écoles, gouvernement, travail. Moi personnellement je suis pas raciste mais quelqu’un qui me parle et dont je suis pas capable de voir les yeux, je m’en méfie.

Voici les commentaires d’un des Imam qui est venu faire un speech a l’Université Laval. Qu’est-ce que vous en pensez?

fr.canoe.ca/infos/societe/archives/2010/05/20100530-084200.html

Personnellement, je trouve frustrant que ces personnes aient tribune dans nos universités et même le droit de venir au canada.

Quelques extraits :

Une femme lui a demandé s’il est possible d’aimer un non-croyant. Abdeladhim Ibn Badawy lui a répondu qu’elle pouvait lui parler, être gentille avec lui, mais qu’elle ne pouvait pas l’aimer, car il est son ennemi.

il est interdit aux musulmans de serrer la main d’un étranger, car « c’est de la fornication ».

Entre autres il disait que nous sommes un peuple de dévergondés…

Mais comme j’ai dit, je m’attaque aux extrémistes. Certains catholiques ne sont pas mieux que ce soit notre cave de cardinal (l’avortement d’une femme violée c’est immoral).

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Rating 3.00 out of 5

Tags : | |

Vous aimeriez peut-être aussi lire :

10 commentaires

  1. J’adore les phrases qui commencent par « moi je ne suis pas raciste mais… »

  2. Je viens de lire l’article sur Canoë et je suis bien d’accord. Moi des gens qui parlent mais à qui tu peux pas poser de questions… Ben de la misère.

  3. @Denis effectivement lol c’étais maladroits de ma part. Mais ce que je veux dire rejoins ce que tu dis j’ai côtoyer des musulmans et musulmanes très sympathique. J’ai connu un rare cas qui évitait tout contact non nécessaire, genre diner de groupe et …

    Je dois dire que sa rend les relations difficiles. C’est plus ce cas qui me pose des questionnements.

  4. faut arrêter de vouloir mélanger ce qui se mélange mal … une fois que c’est fait, le mal est fait et il va y avoir inévitablement des frictions, puis tout le monde a raison et tout le monde a tort … belle merde.

  5. @tu devrais travailler en politique guy!! très fort! ahah
    moi jme dis seulement que ca doit puer en dessous de tout ce linge là en plein milieu de l’été! mon raisonnemet s’arrête là sinon à mon avis, c’est une belle perte de temps!

  6. d’où l’importance pour le Québec de se doter d’une constitution québécoise, laquelle décernerait une citoyenneté québécoise, attribuant un droit de vote aux élections provinciales, garante du primat de la langue française et de la laïcité des institutions québécoises, et instaurant, pourquoi pas, une hiérarchie dans les droits fondamentaux comme la prédominance de l’égalité des sexes sur la liberté de religion, autant dans la sphère publique que privée, mettant du même coup un terme à l’imbroglio constitutionnel et juridique dénoncé par la classe politique québécoise

  7. Les immigrants sont racistes avec nous, pourquoi pas être raciste avec eux? Je crois que j’ai le commentaire anti-voilés que tout le monde connais: On est au Québec, on vous accueille chez nous et on le fait avec bonheur mais câlisse viens pas faire chier! Même nous on mets pu de crucifix dans les écoles fake gardez vos kirpan (si cest comme ça que ça s’écrit) chez vous. Ç’a beau être un symbole religieux c’est une arme quand même. Pour ce qui est du voile, jsuis pas certaine de cque j’avance, mais j’ai entendu dire que même la plus fidèle a sa religion n’est pas obligée de porter son voile. Donc si je ne me trompe pas je me permets de dire: enlevez moi ça tu suite pis arrêtez de faire du trouble!

  8. Porter le voile, c’est l’équivalent de porter un pendentif en forme de croix au cou, ou de se faire tatouer un chestpiece de Jesus Christ. La plupart des musulmanes ne sont pas obligée de le porter, c’est une façon de revendiquer sa religiosité espèce d’imbécile.

    Ça vaut la peine de s’informer un peu, juste pour se sortir un minimum la tête du sable et d’éviter de dire des énormités comme « je suis une fille de 16 ans et je suis raciste ». As-tu simplement idée de l’ampleur et la portée d’un concept pareil?

  9. Il n’est aucunement question de racisme ici, il est question de respect. Je suis chez-moi ici, toi tu veux venir t’établir dans mon pays, fonctionne selon les règles de mon pays. Je n’ai en aucun temps à « adapter » mes règles pour te faire plaisir. Tu as à faire plaisir à ton pays d’acceuil en te conformant à ses règles POINT À LA LIGNE! Quand tu vas en voyage dans un autre pays, tu dois t’informer avant, afin d’adopter leurs règles et leurs modes de vie. Autrement, tu reprends l’avion direction chez-vous. Alors, ici, c’est identique! Si ça te plais pas ici, retournes d’où tu viens! Ici, les gens qui se chachent le visage, on appelle ça des BANDITS.

  10. Je suis particulièrement en tabarnac quand je sors au parc pour aller promener mon fils et que c’est rendu que je me demande si je n’ai pas été téléportée à Bagdad sans m’en rendre compte…Ben vite on va entendre beugler en arabe dans des hauts-parleurs à 5H AM à St-Léonard ! Traitez-moi de raciste si vous voulez, je m’en câlisse, parce que le putain de voile, quand t’es une femelle pis que tu voyages dans certains pays musulmans où la femme est une créature de second ordre, t’as d’affaire à le mettre. Pis dire qu’on débarque les crucifix des murs d’écoles…Je l’ai toujours dit : chacun son enclos, pis y’aura pas de chaos. Il y a des cultures qui ne se mélangent pas, peu importe les discours des bien-pensants et politically corrects. S’cusez-la, mais on est envahis câlisse. Trop c’est trop.