Si t’aimes pas l’hiver, crisse ton camps en Floride

Gros québécois sur la plageSi y’a quelque chose qui m’a énervé dernièrement et qui a su raviver ma hargne, c’est les p’tites natures qui chialent contre l’hiver. Cette année, l’hiver a particulièrement tardé à arriver au Québec. Puisqu’on a eu jusqu’en fin novembre relativement du « beau » temps, on a aussi eu droit à de nombreux commentaires style « pourvu que ça continue le + longtemps possible », etc.

Voyons criss, y’a de quoi que je comprends pas et qu’il va falloir que vous m’expliquiez, vous les faibles chiottes qui n’aiment pas l’hiver. Qu’est-ce que vous crissez dans un pays (disons une province) où c’est blanc 6 mois par année??? Ça veut dire que vous ne jouissez pas de la vie durant toute la moitié de l’année. Sacrament, vous avez juste à déménager, cé pas pcq vous avez été mis bas à quelque part que quelque chose vous empêche d’aller ailleurs. Moi, j’aime ça l’hiver. Y’a pleins de monde qui aiment ça l’hiver. Fak faites comme les autres gros québécois chialeux qu’on voit en Floride à l’année longue, allez les rejoindre à Miami! De toutes façon, c’est tellement mieux les USA.

L’hiver, c’est un trait et un attrait du Québec. Sans tomber dans le quétaine, l’hiver a autant de bons et de mauvais côtés que l’été et si vous ne savez pas les apprécier c’est peut-être que vous aimez juste ça avoir de quoi à chialer continuellement, comme quand il pleut. C’est un peu comme parler pour rien dire, caliss…

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 3.8/5 (4 votes cast)
Si t’aimes pas l’hiver, crisse ton camps en Floride, 3.8 out of 5 based on 4 ratings
Rating 3.00 out of 5

Tags : | |

Vous aimeriez peut-être aussi lire :

5 commentaires

  1. Si y’avait pas d’hiver, on pourrait pas écouter d’Immortal

  2. Comme si ne pas aimer l’hiver c’était une raison valable de renoncer à sa culture, ses amis, ses attaches….

    Ce billet n’est pas une preuve de ton grand sens de la réflexion.

  3. Je pense bien que l’hiver fait justement partie intégrante de la culture québécoise. As-tu déjà entendu quelqu’un dire, « l’hiver me pourrit la vie, vraiment, mais je reste au Québec à cause que je veux pas renoncer à ma culture et à mes attaches »? C’est comme si inversément tu habitais la Floride et que tu te plaignais jour après jour qu’il fait chaud. Ça énerverait tout le monde.

  4. Demain l’hiver je m’en fous je m’en vais dans le sud au soleil
    Me baigner dans la mer et je penserai a vous
    En plantant mes orteils dans le sable doux
    Je vous laisse mon pays ce n’est pas un pays c’est l’hiver
    Chanté par les charrues
    Je vous laisse mon scraper et ma pelle de bois
    Pour vous rendre à la rue je vous laisse la petite glace
    Dans l’escalier tournant qui vous fera tomber sur le
    Je vous laisse ma paix je vous donne ma paix
    Je me pousse en paix avec les canards

  5. Haha ca sent la flame war en estie ce thread la. Mais bon je vais mettre mon grain de sel en disant que c’est pas salement complique de demenager ailleurs au Canada si l’hiver fait vraiment chier (a Toronto y’a vraiiiiment moins de neige pis vraiiiment du trafic mais ca coute vraiiiiment plus cher). Pis a part de ca on a des centres de ski impec (alpin et ski de fond) ici grace a la neige, alors allez vous faire voir avec votre haine de l’hiver, c’est pas une coupe d’operations deneigement qui vont vous tuer!