arrgggggghhhhh

putain! ca fait du bien! je suis colerique! je gache tout! meme mes relations amoureuse avec les plus belles et le plus gentilles qui soit…

Je rale, je jalouse, je haie, je gueule, je m’enerve, bref, lon d’etre seduisant hein??? mais que faire??? pourtant, j’ai bon fond, je suis gentils, drole a mes heures souriant, mais par moment, meme tres souvent, j’en veux a la terre entiere! pourquoi?

je gache tout…

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Rating 3.00 out of 5

Tags : | |

Vous aimeriez peut-être aussi lire :

4 commentaires

  1. Désolé, tu m’as fait penser à V Cassel dans Irréversible pour une raison inconnue.
    Toujours faire un effort de réfléchir avant de parler peut aider?

  2. Tu n’as pas pensés aller chez le médecin… Car je connais beaucoup de monde qui son Bipolaire ( Le trouble bipolaire, que l’on appelle également maladie affective bipolaire, est un état pathologique ; les personnes qui en sont atteintes, souvent qualifiées de maniacodépressives, présentent des sautes d’humeur extrêmes, qui n’ont parfois rien à voir avec les événements qu’elles ont vécus. Ces sautes d’humeur se répercutent également sur la façon dont la personne pense, se comporte et agit.) Souvent le monde qui agisse comme toi le son 😉 va voir un médecin et dit lui comment tu agi et comment tu te sens il va probablement te diagnostiquer bipolaire et par la suite te prescrira des médicament a prendre tu va voir la vie va être belle 😉 et tu pourra continuer a avoir une vie amoureuse qui ne sera pas toucher par ta mauvaise humeur 😉 Je te croit tu doit être un bon gars mais ne niaise pas avec ça… cette maladie n’est pas grave mais peux affecter le monde a l’entour de toi et je ne croit pas que c’est ça tu veux donc bonne chance 🙂 ~ Elizabeth

  3. Et oui, si la vie pouvait être aussi simple ! Les médicaments ne sont jamais anodins à prendre, ils provoquent des effets secondaires (moins de dynamisme, prise de poids, etc…) et également une dépendance qu’il faudra pouvoir gérer si on ne souhaite pas les prendre à vie. Pour ma part j’en suis à 10 ans de thérapie, les crises de colère sont (un peu) moins violentes et fréquentes, mais toujours là, surtout vis-à-vis de mon compagnon. Ce qui entraîne beaucoup de culpabilité, ce qui ne me calme pas non plus ! Que te dire donc Leugim ? Malgré tout ça il y a les moments agréables, comme tu le dis, et il faut en profiter, et puis avec beaucoup de patience et d’humilité (ce dont je ne suis pas particulièrement pourvue non plus) on arrive à se questionner et petit à petit à trouver quelques réponses qui ouvrent sur des nouveaux lendemains. Si déjà tu as conscience de tes réactions et de leur côté exagéré, c’est une bonne ouverture pour démarrer une démarche sur toi-même. Et pourquoi pas, un thérapeute peut t’accompagner sur cette voie. A ta dispo pour dialoguer !
    Marie

  4. vous parler de la bipolarité comme si c’était la seule maladie possible et qu’en plus, on pouvait la diagnostiquée du jour au lendemain! Laissez-moi rire! Franchement! On m’a traitée pendant plus de 10 ans pour dépression alors que je n’étais pas dépressive: j’étais boderline. C’est loin d’être pareil! Ça a pris 3 psychiatries, 2 médecins et une arrestation policière pour obtenir UN PEU d’aide, c’est-à-dire une ordonnance de pilules pour le reste de ma vie. Même mon médecin de famille (que je viens finalement de trouver après plus 5 ans de recherche!!!), ne comprend pas que les psychiatres refusent de me suivre avec un tel diagnostique. Mais quoi dire, sinon que c’est le système de santé qu’on a au Québec, that’s it!
    Bref, si t’as des crises de colère, consultes…. partout! Ne ferme aucune porte: CLSC, hôpital, médecin de famille, psychothérapeute, psychologue, etc. À force de poser des questions, tu vas finir par avoir des morceaux de puzzle que seul toi pourra mettre dans l’ordre et régler le problème. Bonne chance.