Les p’tites connes du secondaire.

Tout ceux qui sont au secondaire savent de quoi j’parle: les filles de secondaire qui traite le monde de ptites pipi pis qui se vantent a tout le monde de prendre du chimique en le gueulant dans les rangées de cases pour se sentir cool.

Tsé le meme genre de fille qui fait chier tout le monde, qui trouve ça drôle d’avoir l’aire conne pis qui sacre 4 fois par phrase pour avoir l’air bad pis être aussi rebelle qu’Avril Lavigne! Moi ces filles la j’les frapperaient à coup de cartable en arrière de la tête quand t’es juste en arrière d’elles en haut des escalier d’la polyvalente. Y ferait moins leur smatte pu de palettes en avant les p’tites criss de bitch sales ! Fuck l’immaturité.

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Rating 3.00 out of 5

Tags : | | | |

Vous aimeriez peut-être aussi lire :

10 commentaires

  1. Normallement tu lache un: TA FARME TU TA CALISS DE GEULE?! Pi ca fait ben mieux la job qu’un coup de cartable car tu ajoute l’humiliation a l’insulte et l’injure.

  2. T’as juste a y dire qu’elle est pas belle et que son cul a grossit. Elle en deviendra folle, pis tu sauvera ton cartable.

  3. Ces le genre de fille qui te regarde comme si étais un imbécile et qui s’habille comme des « CATIN » sa veux pas faire d’éducation physique de peur de suer un peu Et même si tu les insultes sa leurs passe 10 pied par la tête FINALEMENT c’est des blonde a DOUCHEBAG

  4. SOAD insulte et injure c’est des synonymes

  5. C’est aussi une expression, ajouter l’insulte à l’injure.

  6. une bonne claque ca règle tout le temps des problèmes…

  7. Connaissait pas .. haha

  8. J’ai une collègue de 45 ans qui se comporte comme ça… c’est ben pire !

  9. Mahée D,
    Ne t’inquiète-toi pas, la vie va se charger de leur foutre la merde au cul, ou un jour, la P’tite Princesse rencontrera son homme, et son homme ça ne sera peut-être pas le Prince Charmant.
    Quand je regarde la photo jointe au texte, ça me fait penser à ma belle-sœur. Bronzée, mince, avec des cheveux blonds platines et des avant-bras aussi minces qu’une lampe de poche de Canadian tire. Superficielle, ces « plotes à tire » ne veulent sortir qu’avec un « douche bag », de préférence fils à papa, dont ce dernier a su payer le véhicule de l’année à fiston, pour que fiston puisse pogner avec les filles.
    Le problème, c’est qu’un jour, elles rencontreront pire que le « douche bag » fils à papa, c’est-à-dire le « douche bag Player » misogyne et dominant qui leur fera passer un mauvais quart d’heure. Si le « douche bag Player » a envie de baiser, le « non j’en ai pas envie » de ces « plotes à tire » ne suffira pas. Et c’est ça qui est triste, un petit nombre d’entres elles se feront violer.
    Mon expérience sociale a su reconnaître les manipulateurs.

  10. Elles agissent ainsi parce que leurs parents les ignores, ne les élèves comme il faut ou les bats en TABARNAK. C’est pour ça quelles portent des bijoux, pour cacher leurs blessures.