Travaux d’équipe universitaires

Faute d'orthographe immondeEn général, je suis pas une personne difficile et je trouve facilement des compromis pour satisfaire mes coéquipiers quand il est question de faire des travaux en équipe (qui vont souvent compter pour jusqu’à 60% de ta note finale).

Mais osti de tabarnak que des fois ça me donne le coup de m’arracher les criss de cheveux de la tête, calisss j’ai malheureusement pas le temps d’exposer toute ma rage mais je persiste à croire qu’une trop grande proportion attribuée aux travaux en équipe témoigne d’un tabarnak de laxisme du corps professoral, d’autant plus que c’est strictement pas représentatif de la réalité future de la profession dans bien des cas.

Souvent en plus, le hasard se charge de former aléatoirement les équipes alors t’as le malheur de te retrouver avec un junkie ou encore avec le devin qui veut juste son D et se crisse éperduement de son bac parce que de toute façon plus tard il va plutôt faire son fric en jouant au poker sur internet

je m’ennuie du bon vieux temps de Chimie 536 et Physique Électricité et Magnétisme où le travail était pour une fois crissement efficient et efficace, hélas que de situations contrastant avec la putin de vie quotidienne de nos jours qui te saute plutôt à la face telle une assiette bourrée de seringues septicémiques gorgées de sangsues saumurées

dernier point, probablement un relent de ma mentalité droitiste-intégriste, mais je le pense crissement ce point-là: ok quand tu es :

  1. d’origine québécoise avec le français comme langue maternelle
  2. rendu à un niveau d’études universitaires
  3. mais que tu continues à faire 1-2 fautes/phrase, genre des fautes évidentes (ex: « mes chien on manger mes feuille de devoir »), je m’excuse mais t’as un esti de problème. t’as beau me faire chier en disant que t’as acheté Antidote Gold Deluxe Warrior Edition à 300$ USD pour corriger tout ça, mais criss il reste que t’es en déficit par rapport à la normale.
VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 4.8/5 (5 votes cast)
Travaux d’équipe universitaires, 4.8 out of 5 based on 5 ratings
Rating 3.00 out of 5

Tags : |

Vous aimeriez peut-être aussi lire :

8 commentaires

  1. Ca je suis vraiment d’accord, rien ne vaut des bons equipiers. En plus quelqu’un a remarque que c’est impossible de faire fitter l’horaire de toute l’equipe s’il faut se rencontrer pour preparer par exemple une presentation orale ? La putain d’horreur.

  2. Pis en plus les adeptes du antidote ca a l’air que c’est la meme gang qui font du copy paste pis qui citent pas leurs criss de sources.

  3. haha … sérieux quel est l’intérêt des travaux d’équipe? Donnez-nous des travaux qu’on est capable de faire seuls, m’semble qu’ia pas de meilleure façon d’identifier les capacités de quelqu’un. Les bons tendent à devenir moyens, les mauvais également. Pas sûr que ça soit si correct que ça.

  4. Une prof nous a dit que plus tard, dans la vraie vie, surtout pour ceux qui deviendront pigistes, ce sera important de connaître des personnes de confiance (personnes qui travaillent bien et respectent les échéances) à qui refiler de la job quand on va être trop dans le jus (question de ne rien refuser) et que les travaux d’équipe sont un bon moyen de trouver ce genre de personnes… Mettons….

  5. Haha c’est sans doute la justification la plus tirée par les cheveux du laxisme professoral que j’ai jamais entendue.

  6. Ahahah en effet!

  7. Je ne sais pas en quoi t’étudies mais il est vrai que les travaux d’équipe ne permettent pas de se démarquer et qu’il peut être un calvaire de passer une session complète avec des morons de coéquipiers. Mais pour ma part j’étudie en ingénierie et je trouve pertinent de faire des travaux d’équipes car c’est ça qu’on va faire en industrie. Je te souhaite juste de te pogner des bons partners et de t’arranger pour qu’ils te suivent dans ton bacc.

  8. Putain ça s’écrit comme cela le smat!