Loblaws 2 – point de vue des employés

Voici la partie deux de l’article Manifestants de marde chez Loblaws, qui a fait réagir pas mal d’anciens employés touchés par la fermeture de l’entrepôt Armand-Viau. L’un d’eux (Sylvain X) donne des explications plus détaillées de la façon dont ça s’est passé :

Je travaillais a l’entrepot Armand-Viau. J’avais cumulé 12 ans de service continu envers Loblaws.

Tout a commencé le 29 avril 2010. Je m’affairais à ma routine matinale, comme d’habitude, et je me rendis à mon lieu de travail. Je me suis vite aperçu que quelque chose clochait.

L’employeur (Loblaws) avait décidé de ne pas nous faire rentrer au travail, et de nous confiner à la cafétéria en nous « tolérant »… Ces 2 jours passèrent et nous savions tous qu’on se dirigeait tout droit vers un lock-out.

Le samedi suivant, lorsque je me rendis au travail, je me suis rendu compte qu’ils nous avaient jetés à la rue… Il avait décrété son lock-out. On s’en doutait tous déjà, car si on prend un recul de quelques mois en arrière, l’employeur exerçait de la pression contre les employés en leur donnant des avis écrit et même des suspensions sans relâchement. La frustration des travailleurs commença rapidement à grimper. Tous étaient en grand désaccord avec les agissements sauvages de Loblaws. Le personnel cadre était non qualifié pour ce genre de situation. Aucune expérience en gestion nécessaire et on vous engage si vous êtes prêt à vous pencher pour vous la faire enfiler bien comme il faut.

Les membres du syndicat ont eu plusieurs réunions avec l’employeur et ils ont même passé très proche d’une entente, mais l’employeur s’est désisté à la toute dernière minute, leur stratégie était bel et bien entamée. Deux votes ont eu lieu et les 2 offres patronales proposées ont été rejetées à plus de 96 %. Les offres touchaient surtout à l’implantation d’agence (ce qui nous faisait évidemment perdre beaucoup de travail), ainsi que les horaires de travail et les salaires… voilà les principaux points qui furent en litige. Nous ne pouvions pas descendre en-decà de nos conditions actuelles. On se bat depuis très longtemps alors pourquoi ne pas se battre pour garder nos acquis.

Les semaines se succédèrent et aucune autre rencontre avec l’employeur n’a été inscris à l’horaire.

Le 27 avril 2010, Loblaws annonçait la fermeture de son centre de distribution situé à Armand-Viau. Quel déception de la plupart des travailleurs lorsqu’ils ont appris la nouvelle. Pour la majorité des gens, ré-ouverture du centre était encore possible. Le syndicat aussi croyait en cette possibilité et nous étions même prêts à sacrifier certains de nos points en litige pour faire ré-ouvrir le centre.

Aujourd’hui, soit 10 semaines plus tard, nous savons tous pertinemment que cette histoire est bel et bien terminée, mais certains manifestant y croient encore. Il est permis de rêver et c’est fort compréhensible.

Si nous manifestons encore aujourd’hui, eh bien, c’est simplement pour dénoncer le comportement sauvage d’un géant de l’alimentation ontarien qui se fout bien du peuple québécois.

On décrétant un lock-out, l’employeur désirait simplement contourner les lois québécoise en ne nous payant pas les 16 semaines de préavis prévues. Il voulait ainsi sauver 6,6 millions de dollars. Ces sommes nous sont dues et voilà le pourquoi de nos manifestations.

De plus, certains médias ne nous ont tout simplement pas couverts, seulement l’équipe de Radio-Canada a suivi avec intérêt la progression de cette saga.

Du côté personnel et humain, je trouve que de tels agissements méritent d’être dénoncés et ainsi faire voir le vrai visage de Loblaws. Ce sont des gens sans coeur qui se foutent totalement de la vie humaine, il n’y a que les chiffres qui compte pour eux. La qualité et la fraîcheur de leurs produits sont mis en doute. Lorsque la bannière était encore sous le nom de Provigo et non de Loblaws, la qualité du service et la fraîcheur des produits faisaient leur renommée. Ils était beaucoup plus humains envers les travailleurs et on se sentait davantage respectés.

Pour ma part, je suis déjà rendu à un autre niveau dans ma vie; j’ai tourné la page, non sans quelques difficultés mais j’ai réussi à surmonter cette epreuve qui ne fut pas facile. Votre vie change du tout au tout. Passer de 24 $ de l’heure à 10 $, c’est assez difficille à accepter. Les premiers temps furent durs, mais je crois que la vie va maintenant aller pour le mieux.

Voila la raison de nos manifestations et j’espère que la population nous appuiera pour dénoncer les agissements sauvages de ce géant de l’alimentation.

Boycottez ses épiceries qui se foutent bien du Québec et de ses lois.

– Sylvain X

 

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Rating 3.00 out of 5

Tags : | | |

Vous aimeriez peut-être aussi lire :

20 commentaires

  1. tabarnak de criss de nom angla impossible à prononcer sérieux calvaire y a tu un crisss qui sait prononcer ça Loblaww, juste la fin c’est fucked en caliss
    C’est le temps de faire son marché pour vrai esti de ciboire, oubliez les minables canadian portions fédéralistes du President Choice et adoptez les american portions offertes par CostcoTM
    TABARNAK je vais aux USA esti je me fais pas chier à chercher un criss de Loblaww je vais chez CostcoTM saint-tabarnak; de généreuses portions pour ma grosse caliss de panse

  2. bravo sylvain tu as tres bien resume notre situation avec respect en vers tous

  3. Excellent billet en effet

  4. C’est exactement cela qui s’est passé. La Chronologie des faits est énumérée poin par point. Je passe encore devant les magasins et les cours sont pleines, les Québécois ne comprennent rien. «  Petit peuple conquis«  On est loin des événements de 1970 ou les citoyens se tenaient debout en guise d’un mouvement solidaire. Moi, je me souviendrai de vous employeur déloyal sans scrupule!

  5. Fuck you espèce d’épais!!! Celui qui s’est fait enculé c’est toi mon gros criss de con. Tu sentais que quelque chose n’allais pas et t’as quand même voté pour la grève. Ben paye maintenant… A mon avis, tu la mérites ta baisse de salaire de 14$ de l’heure. Si je vous vois encore devant les maxi, je vous crache dessus estie de gros laches avec le cordon du coeur qui traine dans marde. Chignez que les réseaux n’ont pas couvert votre situation bande de morons c’est parce que personne ne vous plaignais vous étiez les seuls à brailler sur votre sort (que vous avez vous même choisi) avec vos 46000$ et mon dieu, les deux jours du temps des fêtes que vous alliez vous faire reporter ultérieurement. Même le ministre du travail s’est pas battu pour vous, réveillez… Chu ben content que vous soyez bloqués partout dans ville. Moi je me souviendrai de vous travailleurs désabusés, beaucoup trop payés pour une job sans responsabilité, qui ont brayés pour pas perdre deux journées de congé et un bonus sous forme de vacances. Si vous l’aimiez pas votre job vous aviez juste à quitter…

  6. hahaha !!! Je suis bien content de voir une crisse de vache comme toi « Ghyslaine »…crisse de folle..tu merite juste de te faire pendre par le clitoris pour avoir aussi peu de respect envers des travailleurs qui ont seulement voulu avoir ce que les autres ont…Tu dois etre surement une femme d’un ex-employé ou ex-cadre car tu a l’air au courant de cette histoire, maintenat tu es frustere car tu a de la misere a digerer tout ca car tu a de la misere a payer tes factures….hahahaha…Pour ma part , je voulais quitter depuis bien longtemps mais vu notre salaire et ma conditon familliale et bien je restais la et j’attendais qu’une occassion se presente a moi….Ya pas juste Loblaws sur la terre ma grande, chaque jour je voit des gens se promener en Mercedes pis en BMW, pis a ce que je sache y travaille pas chez provigo eux..Alors si tu croit qu’on va tous gagner 10$ de l’heure et bien t’es folle en tabarnak !!! S’y ta moindrement un peu de vouloir tu va reussir a faire quelque chose de bien dans la vie…De plus, j’aimerais bien que tu nous voit pour que tu nous crache dessus…ca serait amusant !!! Pendant ce temps la je pourrais aller te baiser comme il faut car ton homme a surement de la misere lui…Ta l’air d’une frustrer sexuelle…En passant il vende certains petits gadgets forts interressant pour te satisfaire ma vieille….Ah c’est vrai ta pas de cash !!!! hahaha…Merci de nous supporter…De toutre facon c’est terminer alors si tu veut cracher sur le peuple quebecois et bien exile toi vers l’ontario, tu feras connaissance avec nos anciens « boss ». Dans mon cas c’etait ma job que j’aimais pas c’etait des crisse de folle dans ton genre qui se croit tout permis!!!

  7. En passant ma belle « Ghyslaine » nous étions meme pas au courant de la fermeture car je croit que ca ne se serait pas passer ainsi…Il y a un proverbe qui dit : Dans le doute , abstient toi !!!! Mais dans notre cas il n’y avait aucun doute…Mais pour toi il y avait de l’abstinence alors c’est pourquoi que ton homme doute de toi…Espece de mal baiser…il y a des escortes pour ca ma cocotte !!!! Vire donc aux femmes tu me semblerais plus joyeuse en n’en lichant une coupelle comme toi, vieille fini….mdrrrrr !!!!! Si t’a d’autres commentaires plus pertinents que ton dernier et bien vas-y fort…arretez de denigrer les autres et regarder vous donc vos petits nombrils verts !!! Laissez leur du temps pour murir et vous comprendrez….

  8. Bon tout sa me donne faim , je vais aller me chercher du popcorn chez loblaw en vous regardant vous injurer.

  9. à entendre les commentaires machistes de Sylvain X, je suis peut-être finalement content que l’entrepôt ait fermé

  10. Vos arguments sont tellement pathétiques … en tout cas une chose est certaine c’est bien que vous, vous vous êtes faites baiser à planche ca doit être pour cela que vous démordez pas de ce terme. Se faire enculer par un ontarien ca doit laisser un goût amer hein!!! J’ai toujours pensé que ceux qui accusaient les autres sur ce sujets étaient souvent ceux qui étaient les plus à plaindre. Je comprends toujours pas pourquoi vous êtes restés si vous l’aimiez pas votre job, mais à voir vos commentaires je comprends que vous ne pouvez pas travailler n’importe où ;). Je te la souhaite ta BMW Sylvain même si t’es pas partie pour l’avoir… ca doit faire un bout que tu cherchais autre chose de meilleur et que t’as pas trouvé… Inquiètes toi pas trop pour moi, je vais continuer à pouvoir faire rouler la mienne … hahaha. Je ne distribuerai seulement plus chez vous, mais avec votre probable remplaçant à l’entrepôt. J’espère pour toi que tu vas murir vite, surtout si tu as une famille à nourrir, parce qu’avec tes commentaires tellement peu pertinents, je me demande qui va bien vouloir t’engager et surtout qu’est ce que tu vas répondre lors d’une entrevue quand on va te poser des questions sur la fermeture de l’entrepôt… Vas-tu mentir et dire que tu étais contre ou perdre une opportunité?

  11. Votre intelligence et la maturité de vos propos me donnent presque envie de me suicider.

    Belle société… Franchement -_-

  12. 24$/heure pour travailler chez Loblaw…
    Wtf ? ça prend tu un bac pour rentré là ?

  13. Non seulement un bon syndicat. Mais bon à force de gagner cher demême grâce au syndicat on perd sa job grâce au syndicat

  14. Toute ça sé a faute des osti de bandits à cravattes christ

    Bientôt i vont venir chercher largent dans nos poches sacramen

  15. Ben non ça prend pas de bac pour travaillé là, même les cadres on pas tous des bac…!

  16. argent.canoe.ca/lca/affaires/canada/archives/2010/07/20100730-120258.html

    L’explication est la :

    Un défi en Bourse

    Pour l’investisseur, une transformation réussie d’ici deux ans risque d’entraîner des gains boursiers.

    La pente à remonter est toutefois raide, surtout pour ceux qui ont déjà vu Loblaw briller. Son action a atteint son plus haut niveau historique à 76,34 $ au TSX en date du 29 avril 2005. Elle a connu un creux de cinq ans à 26,26 $ le 27 octobre 2008. La chute a été de 66%.

    Vendredi matin, le titre prenait 0,4% à 43,67 $ à Toronto.

    Si l’action devait prendre encore de la vigueur, ce serait un soulagement pour les investisseurs à long terme. Ceux qui ont misé Metro (MRU.A) il y a 10 ans ont eu droit à un rendement de 18,1%. Ceux qui se sont alignés sur le sous-indice de consommation du TSX ont reçu 5,9%. Loblaw a généré… 0,6%.

    – Maintenir des salaires concurrentiels pour rivaliser contre les non syndiqués, notamment ceux de Walmart (WMT);

  17. hahaha Madame MORO.

    Etes vous vraiment une madame? OU un mec dans le fond?

    Nic

  18. ça prend juste un  »bac à vidange » comme sylvainX pour travailler là.J’imagine très bien l’portrait de ce gros parasite fécal de sylvainx,un gros cave ak le cordon du coeur qui traîne dans marde, aussi vaillant pis aussi brillant qu’un gros tabarnak de Bougon BS.C’est exactement le genre d’individu excécrable sur qui j’appose l’empreinte de mes cinq petits frères en pleine fiouze et ce,à répétition s’il le faut…..
    KING AÉDLARD CODERRE qui devra sévir si sylvainX le rectum parlant ose récidiver.

  19. Gang de cons. Ca ce syndique en pensant faire plus de cash à se pogner le cul pis a écrire des griefs.

    Pis ca braille quand:
    –La compagnie ferme pcq elle n’est plus productive
    –La compagnie vous met en lock out pour vous dire d’arrêter d’exagérer pis de regarder autour de vous pour voir c’est quoi travailler

    Ya juste le maire Tremblay pis le gouvernement pour tolérer des morons engraissés commes vous autre.

    Je vous pisse à la raie et vous dégeule dessus parresseux de tabarnak

  20. Scuse admin j’avais laissé (message pour admin) dans mon dernier post pour que tu y porte attention.