Les osties de commissions scolaires

À quoi ça sert ces osties de structures-là qui coûtent des millions au gouvernement? C’est rien que de la bureaucratie inutile où des fonctionnaires et des cadres grassement payés  travaillent là uniquement pour le salaire (en fait, je pense pas mal ça, ils font quoi d’autre à part de ça, en sachant qu’ils vont avoir une grosse pension quand ils vont prendre leur retraite).

Ces gens-là sont plus déconnectés de la réalité que les enseignants et tous ceux qui travaillent sur le terrain des écoles. Ils ne vont jamais voir la réalité de plus près dans les écoles et à la place, équipent leurs bureaux de matériel high-tech.  Ça a-tu du bon sens? Aucun sens de priorités quand t’es cadre d’une CS. Avez-vous déjà entendu parler une fois dans le journal quand la DG d’une commission scolaire préférait investir dans la caliss de paperasse, plutôt qu’offrir les services aux écoles.  Les CS, ça sert à rien, ceux qui disent que ça nous permet d’avoir des droits… des droits de quoi, au juste??? Pis c’est même rendu que nos fameux directeurs d’écoles remplissent de la paperasse exigée par la CS 3 mois par année, alors que normalement, leur job, c’est de diriger leur établissement! Franchement! Je vous le dis, le Québec devient « république de banane » pas à peu près quand j’entends des histoires de même qui touchent notre système éducatif.  Notre bon CAQuiste, François Legault VEUT abolir ces structures bureaucratiques sans but en souhaitant que le gouvernement investisse davantage sur le terrain (dans les écoles, afin d’accroître le bien-être de nos enfants) Desfois, l’administration est inutile, surtout dans un contexte comme celui-là.

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Rating 3.00 out of 5

Tags : | | | |

Vous aimeriez peut-être aussi lire :

6 commentaires

  1. Les comissions scolaires ça sert juste a manger des osti de buffet et partiper a des criss de convention inutile.Vivement l’abolition de ces groupes de parasites qui bouffent notre argent.

  2. Une fois j’ai été assisté à une séance publique de ma Commission Scolaire, déjà que c’est rare. Ils ont parlé de revoir le budget 2012-2013, des postes vacants à combler de la rénovation des leur bureaux et leur stationnement. Ah, oui, c’est vrai; ils ont pris 37 minutes à lire le procès verbal de la séance précédente, celle de l’année dernière.
    Je me suis levé, et je leur ai demandé : « Avez-vous un plan de relance contre l’intimidation, contre le proxénétisme, contre le taxage et le décrochage? »
    La réponse, après quelques cris de criquets: « Monsieur, vous n’allez pas revenir avec le décrochage, l’école des adultes s’occupe de les reprendre. »
    Donc c’est à ça que sert l’école des adultes. À refaire de l’argent sur le dos des contribuables après que le jeune est décroché et vagabondé de jobine en jobine.
    La deuxième réponse du pseudo-pédagogue qui était là ce soir-là: « Quant à l’intimidation, la police s’en occupe. »
    Je lui ai répondu: « Si je comprends bien, on a pas besoin de vous. On peut tout simplement mettre des polices dans les écoles et mettre les pédagoque au chômage. Donc, cette année encore, vous ne faites que véhiculer du papier entre les différentes sphères du ministère de l’Éducation. »
    Moi aussi, je peux véhiculer du papier pour rien obtenir comme résultat. Pis gratis en plus. Tiens, voilà des feuilles mobiles et des cartes d’affaire, je les bouge, sur mon bureau, oh lala que je suis productif. Je vais sans doute me faire 109 000$ cette année.
    Pire, même. La moitié des commissaires sont des politiciens qui veulent monter en grade. Soit dans le monde municipal, soit dans le monde provincial.
    Oui, même dans le métier de trou-du-cul inutile, y a des possibilités d’avancement.

  3. Meilleur commentaire que j’ai lu depuis un boute!

  4. Merci, Redneck!
    Ça fait un boute que je me promène à temps perdu sur colerique.com et je trouve que de nombreux sujets sont abordés avec raison. Néanmoins, je trouve ça dommage que bien des commentaires ne sont pas assez anecdotiques et qu’ils manquent d’arguments. Y a trop de commentaires qui finissent par : “Chu pas d’accord avec toi, fa que ferme donc ta gueule ” et ça, je trouve ça impertinent.
    Ce site-là a la gracieuseté d’être sans aucune censure, et sans lignée d’opinion et d’idéologie, ce qui est crissement rare de nos jours. Ce qui fait que, aie les boys, avant de vous chier dessus, sortez-donc des arguments un peu plus bâtis. Dans ce sens, peut-être qu’un jour pas si lointain, colerique.com deviendra un site phare de référence de liberté d’expression, d’arguments et de raison à travers le Québec
    Mais je n’interdis pas personne de venir me présenter un contre-argument. Comme disait Voltaire : “ Je suis en désaccord avec ce que vous dîtes, mais jusqu’à la mort je défendrai votre droit de le dire. ”
    Soit dit en passant, je suis en accord avec les points de l’auteur fubj78, tout comme Isliche lorgane qui dit “ ça sert juste à manger des osties de buffet et participer à des crisses de conventions inutiles ”. As-tu déjà vu ça, toi, des plateaux de crevettes à 89$, comme hors-d’œuvre avant le repas principal qui valait déjà 224$? Vu à un souper bénéfice de la Commission Scolaire de Laval en mars 2011, dont le sujet de la soirée était l’intégration multiethnique. Pis non, chu pas de Laval, chu dans les Laurentides. Mais la Commission Scolaire dans mon boute est aussi conne. Y ont un building de 8 étages dont 6 qui sont à eux-autres seuls, pis y trouvent le moyen de faire leur séance dans un bal-room d’un hôtel à Mirabel.
    Ça pète de la broue sur le dos des enfants et des parents qui doivent acheter pour 789$ d’articles scolaires à tous les ans chez Bureau en Gros, pis ça s’en va faire son Gala du meilleur communicateur chez nos commissaires élus (par 3,4% de l’électorat aux élections scolaires). Non, non, pas de farce. Y ont vraiment fait un gala de ce genre-là. À quel endroit? Au Théâtre du Cégep Lionel-Groulx. Et le gagnant était… (Roulement de tambour)… un “nobody ” qui gagne 43 000$ par année, qui est récipiendaire du Prix du meilleur communicateur de l’année 2011, et qui n’est même pas capable de nommer correctement l’une des 14 écoles secondaires de la Commission scolaire.
    Meilleur communicateur, mon œil. (Cris de criquets)

  5. J’pense que je vais faire un indigestion de fonctionnaires… Les commissions scolaires sont des nids à cons. Comme de la marde sur laquelle les mouches se posent.

  6. Tu comprends pas Frank, il est le Meilleur communicateur car il a formulé le plus de demandes inutiles aux écoles, il a élaboré le plus de meeting entre lui et ses pairs pour parler de l’administration des écoles. Ton communicateur et ses pairs ont été tellement occupés à se rencontrer et à colliger des informations administratives qu’il faudrait tout de même pas leur demander de s’occuper d’éducation!!!