Pourquoi rester en grève jusqu’à ce que le gouvernement négocie?

Coudonc! C’est quoi cette histoire-là de ne plus faire de vote hebdomadaire dans certains cégeps (pas tous) pour se trouver une excuse qu’ils vont continuer à se battre jusqu’à ce que Charest cède? Caliss, on sait toujours pas QUAND le gouvernement va changer d’idée pis écouter les étudiants, même si il dit à chaque fois que les frais de scolarité ne seront pas gelés.

Savez-vous que plus ça dure, plus vous avez de chances de perdre votre maudite session que vous aviez payé 260 $. Au moins, en sachant que la session va juste être prolongée, c’est pas trop grave, mais si elle est annulée=ça va coûter une fortune au gouvernement+les secondaire 5 qui s’en viennent l’an prochain pis les cohortes actuelles, imaginez le monde dans un même cégep! Je vous le dis, la grève illimitée n’est pas une excuse pour faire plier Charest et sa gang de twits, pis je pensais jamais qu’on allait tomber en boycott en plein milieu de session! En passant, je fréquente le cégep Maisonneuve (en grève depuis le 22 février) pis au moins, même si on a appuyé la grève à plus de 80% à la dernière assemblée, on est plus doués de raisons que plein d’autres cégeps montréalais à avoir dit qu’on en VOULAIT PAS de criss d’histoire d’attendre que Charest négocie avec nous pis qu’on reste pogner en grève jusqu’à ce moment-là.  Et oui, on continue toujours d’avoir des assemblée hebdomadaires, faique je sais toujours pas si je reprends mes cours mercredi matin.  Je comprends que vous dites fuck la hausse des frais, mais au moins si vous voulez pas sacrifier votre session au détriment de ceux et celles qui votent contre cette grève, imaginez-vous juste tout ce que vous aurez à reprendre? Avez-vous bien compris mon message pourtant clair?

PS: Je dis fuck la grève, comme beaucoup d’étudiants en technique à mon cégep, c’est bien normal, ces gens-là visent pas l’université, ça nous touche pas directement.

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Rating 3.00 out of 5

Tags : | | | |

Vous aimeriez peut-être aussi lire :

3 commentaires

  1. Et en plus une grande proportion des universitaires vont finir ailleurs la ou les impôts sont moindre.Tant qu’a manifester et faire la grève faite la pour la bonne raison.La mauvaise gestion du gouvernement et aussi les syndicat qui pousse pour qu’on grossisse la fonction publique et les services et par le fait même grossir nos impôts.Ces mêmes syndicat qui vous pousse dans les rues contre la hausse des frais sont les responsables de toute cette anarchie.Autrefois il y avait le clerge qui chuchotait dans l’oreille du gouvernement on s’en est debarasse et maintenant ce sont les syndicats qui le font.Ce qui veut dire que sa fait longtemps que le gouvernement n’a pas gérer seule la business.Il est temps de se réveiller.Et moi je n’attends que l’occasion de me pousser d’ici.

  2. Vivement la hausse sacrement pis quant à être parti l’abolition total des osti prêts et bourses aux criss de pauvre du sacrement. Toute cette argent là qu’on gaspille dans «des futurs talents» à place d’investir dans les institutions pour véritablement avoir une éducation supérieure. Non criss, faut feeder nos ostis pauvres encore. Si ta besoin de prêts pour aller école le cave, va voir les banque osti criss au moins leurs bénéfice sur les intérêts vont servir à de quoi. Sacrement de sans-abris qui veulent toute avoir encore. Du cheap labor s’est sa qu’on a de besoin, même en bas du salaire minimum si possible, ça aussi c’est de l’abus. Même si j’hais les criss d’étudiants étrangers dans nos écoles qui parlent pas l’français, au moins eux y paient ! Amenez s’en ! En touka, qui met ses culottes le gouvernement pis qui m’enlève toute sa cette argent perdu là dans des osti d’étudiants pauvres.

  3. Tu trouves qu’il a négocié le gouv. finalement?