Un autre cour très utile, ce matin

Un rappel à tous les profs de ce monde. Si un cours va porter sur un livre que vous avez donner à lire, à la maison et ce pour une semaine antérieure, alors que tout les autres on fait seulement prendre des notes, n’avertissez pas vos élèves afin que plus de la moitié n’aient pas leurs livres et ainsi aient des heures à RIEN faire.

Pour compléter le tout dites à vos élèves que c’est à eux de trainer leur matériel, alors qu’ils ont déjà lu le livre et fait un travail dessu et oubliez de dire que vous voulez retravailler sur ce livre.  Oubliez pas les élèves sont seulement en fin de session c’est le moment de leur donner plus de lecture et de travaux en leur laissant le délais le plus court possible. Afin de vous faire aimer encore plus de vos élèves : oubligez ces fénéants d’élèves à rester dans votre cours de 8h du matin alors qui ont tout le temps de faire tout leurs travaux. On rappel aussi qu’il est fortement déconseillé d’arriver à l’heure.

Passez une merveilleuse journée professeurs incompétents de ce monde et on vous souhaite une journée terrible à vous tout les professeurs qui essaient de faciliter la vie à vos élèves.

VN:F [1.9.11_1134]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Rating 3.00 out of 5

Tags : | |

Vous aimeriez peut-être aussi lire :

5 commentaires

  1. Ouais bom des profs pas allumés dans les cours de base au cégep y’en a un char pis une barge. Malheureusement car c’est dur s’intéresser à un cours si celui qui le donne se force pas le cul … y’a des profs qui méritent pas mal mieux leur salaire que d’autres.

  2. Reste à l’école… oufff le nombre de fautes!!!

  3. Ouin ça m’était également sauté au visage mais j’avais décidé de pas passer ce commentaire là pour la 3242e fois (dans mon cas) lol…

  4. Pauvre ti pit 🙂 Il y a peut-être des profs incompétents, mais il y a, à mon sens, une quatité phénoménale d’étudiants incompétent aussi 😛

  5. Eh, certaines personnes ne rendent pas service à leur cause, et c’est le cas ici je crois… J’vais aller arrêter l’hémorragie de mes yeux maintenant…